Franck Konate de nationalité Burkinabé est un incubé de la deuxième promotion de l’incubateur « Kufanya – Incubateur pour entrepreneurs migrants » . Dans cet entretien, le jeune burkinabé passionné de l’immobilier nous présente son projet « WAP service » qui propose un service de courtier immobilier en Tunisie.

Q1 : Pourriez-vous nous parler de vous ?

Je me nomme Franck Konate, de Nationalité Burkinabé résidant de la ville de Sfax en Tunisie. Je suis étudiant en Gestion financière-Comptable, Fondateur de WAP service qui regroupe WAP immobilier.

Q2 : Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à créer ce projet en Tunisie ?

Lorsque je suis arrivé en Tunisie en 2017 pour mes études, il me fallait chercher un logement.
Contrairement à ce que je pensais, il était difficile pour moi de trouver un logement, et même lorsque j’en trouvais les propriétaires disaient qu’il était destiné aux familles ou au couple mariés.
Puis dans le temps, je constatais que d’autres subsahariens comme moi éprouvaient des difficultés à obtenir un logement ou à trouver des propriétaires qui accepteraient de faire louer leurs appartements à des étrangers.
C’est au regard de cette problématique, que m’est venu l’idée de mettre sur pied un projet qui faciliterait l’obtention d’un logement pour les étrangers en Tunisie.

Q3 : Que proposez-vous comme service ou produit ?

Aujourd’hui, nous avons mis sur pied le projet WAP immobilier : qui propose un service de courtier immobilier, mais aussi d’accompagnement et d’intermédiation entre propriétaire immobilier et locataire étranger.
Nous avons aussi étendu nos services à la vente et livraison de meubles d’intérieur à prix abordable.
Ces deux services permettent à nos bénéficiaires de s’installer en Tunisie sans trop d’inquiétude.

Q4 : En quoi l’incubation au sein de kufanya vous a-t-il été utile ?

L’incubation au sein de Kufanya m’a permis d’être mieux préparé théoriquement pour ce qui est du business modèle de mon projet allant du quadrillage de mon pitch aux formations en prise de parole en public, comptabilité et beaucoup d’autres afin de pouvoir mieux gérer et faire évoluer mon projet.

Q5 : Quelles sont les challenges dont vous faites face au quotidien ?

Les difficultés que je rencontre sont pour la plupart, le manque de confiance de certains propriétaires Tunisiens. Car ayant une image quelque peu négative des étrangers souvent justifié par une expérience passée négative. Mais aussi l’absence d’appartement disponible au vu de la montée croissante de la demande. L’absence de bureaux ou de financement font aussi partie des problèmes que je rencontre dans le développement de mon entreprise.

Q6 : Comment voyez-vous votre projet dans 3 ans ?

Eh bien, ayant commencé le projet à Sfax, dans 3 ans, j’aimerais pouvoir avoir des sièges de WAP dans les différentes villes de la Tunisie avec bien d’autres services que nous aurions développé.

Q7 : comment avez-vous tenu le cap pendant la période de la pandémie du Covid 19 ?

Pendant la période de confinement, nos activités étaient bloquées, mais afin d’éviter la faillite, nous nous préparions à l’amélioration de notre service et à l’apport d’une nouvelle valeur ajoutée.

C’est ainsi que nous avons commencé les locations d’appartements de vacances dans les superbes villes touristiques de la Tunisie afin de participer aussi à la relance du tourisme local.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici