Un ballon aérostat de Google projet Loon, qui vise à développer l’accès à l’Internet dans les zones les plus reculées de la planète, s’est écrasé ce lundi 24 août 2020 vers 13h à côté d’un champ dans la localité Bulumakete, située à 6 km de la RN04 et à 5 km de la ville de Buta, dans la province du Bas-Uele.

Un ballon Internet de la société Loon LCC, s’est écrasé dans la localité de Bulumakete, dans la province du Bas-Uele.

L’équipement technologique, développé pour apporter l’accès à l’Internet dans les zones les plus reculées de la planète, se serait crashé à cause de défaillances techniques.

D’après StratoCat, un site privé de référencement et de suivi des ballons se trouvant dans les airs, le ballon de matricule HBAL166, lancé depuis l’île de Porto Rico le 23 avril 2020 et en vol pendant 123 jours avant de tomber, fait partie de la flotte propulsée dans le cadre des essais au Kenya avec l’opérateur de téléphonie mobile Telkom.

Selon ses données de navigation, le ballon a parcouru 129 146 kilomètres, principalement autour du continent africain, avant de chuter. Il naviguait, comme plusieurs de ses semblables alimentés par des panneaux solaires, dans la stratosphère à 20 kilomètres environ de la surface de la Terre.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici