Au Togo, le leader du marché de la téléphonie mobile, passé en novembre dernier dans le giron du Malgache Axian et du fonds d’investissement Emerging Capital Partners (ECP), a obtenu le feu vert des autorités togolaises pour expérimenter la 5G .

Dans leur agenda, les nouveaux propriétaires de Togocel qui détient 63% des parts de marché de la téléphonie mobile prévoient d’entamer la mise en place de l’infrastructure au plus tard en 2021. 

Cette acquisition vient s’aligner sur les ambitions du Togo de moderniser et démocratiser l’accès à l’internet, et de devenir une référence régionale dans le digital sur les 5 prochaines années.

En effet, porté par le déploiement et la commercialisation des technologies 3G et 4G, le taux de pénétration de l’Internet fixe et mobile, toutes technologies confondues, est passé de 49,5% en 2018 à 61,7% fin 2019. Une tendance haussière induite notamment par la croissance du taux de l’internet haut débit fixe et mobile qui a atteint 43,96% en 2019 contre 34,26% en 2018, soit une augmentation de 9,7 points de pourcentage.

En Afrique, en 2018 déjà, le Lesotho par l’opérateur Vodacom, avait en effet lancé le tout premier réseau commercial de la 5G.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici