Le gouvernement togolais ne cesse de confirmer son engouement à promouvoir le leadership féminin déjà enclenchée à travers la nomination de Victoire Tomegah Dogbé à la primature. Cette fois-ci une jeune femme de 29 ans fait son entrée dans le nouvel Exécutif togolais. Il s’agit de Mawougno Mila Aziable nommée ministre délégué auprès du président de la République, chargé de l’Energie et des mines.

Ce poste qui était précédemment occupé par Marc Ably Bidamon est désormais rattaché à la présidence.

Mawougno Mila Aziable est Ingenieure d’exploitation gazière à GRTgaz, une filiale d’ENGIE, un groupe industriel énergétique français. C’est le troisième plus grand groupe mondial dans le secteur de l’énergie en 2015.

Nantie d’un BAC C4 au Collège Protestant Lomé Agbalépédogan (CPLA), Mila est une grande passionnée des Mathématiques. Elle poursuit ses études à l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (ENSI) de l’Université de Lomé, et sort avec une Licence.

Elle reçoit une bourses d’Excellence de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Metz (ENIM) en France. Elle sortira plus tard avec un diplôme d’Ingénieur Génie mécanique, spécialité Énergie & Environnement.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici