La division Loon d’Alphabet, qui utilise des ballons flottants pour fournir Internet, a lancé aujourd’hui son premier service commercial au Kenya. Une flotte de 35 ballons fournira Internet sur 50 000 kilomètres carrés.

Dans un article de blog annonçant la nouvelle , le PDG de Loon, Alastair Westgarth, a déclaré que le service 4G LTE sera fourni aux abonnés de Telkom Kenya via une flotte d’environ 35 ballons, couvrant une superficie d’environ 50000 kilomètres carrés à travers les régions de l’ouest et du centre du pays, y compris sa capitale, Nairobi.

Pou rappel, les ballons de l’entreprise ont déjà fourni une connectivité Internet à la suite de catastrophes, comme à Porto Rico en 2017 après l’ouragan Maria ou au Pérou après un tremblement de terre en 2019 , mais jamais dans le cadre d’un déploiement commercial à grande échelle.

Après plusieurs mois de test en territoire kenyan, la société affirme qu’elle a atteint une vitesse de liaison descendante de 18,9 Mbps en juin, ainsi qu’une vitesse de liaison montante de 4,74 Mbps et une latence de 19 ms, et qu’elle a testé une gamme de services – y compris le courrier électronique, les appels vocaux et vidéo, la navigation Web, WhatsApp et visualisation YouTube – sur son service.

Les ballons de l’entreprise (ou «véhicules de vol» comme on les appelle) planent à une hauteur d’environ 20 km, analysant la météo pour se déplacer sur des vents stratosphériques. Les bulles individuelles peuvent alterner entre fournir une connectivité Internet directement et agir comme un lien dans le réseau maillé.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici