Dans la région de Doba au Tchad, un entrepreneur a réussi à faire pousser de l’ananas et du cacao sur une terre aride. Du nom de Kam Rigne Laossi, il s’est donné pour défi d’introduire des plantes qui étaient jusqu’ici peu ou pas du tout produites au niveau local.

Avec un climat presque aride, la culture de certaines plantes peut s’avérer difficile. Kam Rigne Laossi, un jeune entrepreneur et agronome, possède pourtant au Tchad une ferme de 20 hectares nommé Nova Agrico, dans laquelle il pratique l’agroforesterie. On y retrouve des ananas, de la banane-plantain, du café, du cacao et toute une palette de denrées.

En quoi consiste l’agroforesterie?

L’agroforesterie est une forme d’utilisation des terres qui combine sur la même surface, production agricole, élevage et pousse d’arbres ou de buissons, les arbres permettant de protéger les plantes. Les animaux élevés dans la ferme produisent du fumier naturel qui enrichit les sols.

Pour lKam Rigne Laossi, la production de ces plantes est tout simplement un moyen de démontrer que de telles cultures sont possibles au Tchad grâce à l’innovation agricole.

Dans l’avenir, Kam Rigne Laossi prévoit faire la transformation de son cacao sur place et de mettre sur le marché du chocolat fabriqué au Tchad.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici