Le président tchadien Idriss Déby Itno a été réélu pour un sixième mandat avec 79,32 % des suffrages exprimés à la présidentielle du 11 avril, a annoncé ce lundi l’instance électorale nationale.

Le taux de participation a été de 64,81% pour ce scrutin remporté dès le premier tour par le chef de l’Etat sortant, a précisé le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Kodi Mahamat Bam, en livrant les chiffres officiels «provisoires», la Cour suprême devant encore les approuver après l’étude d’éventuels recours contentieux.

Le candidat du Mouvement patriotique du salut (MPS, au pouvoir depuis 1990) devance son ancien (et dernier) Premier ministre, Albert Pahimi Padacké. Ce dernier, qui représentait le Rassemblement national pour la démocratie au Tchad – le Réveil, totalise 10,32 % des suffrages.

Suivent Lydie Beassemda (3,16 %), le chef de file de l’opposition, Félix Nialbé Romadoungar (1,90 %), Brice Mbaimon (1,4 %), Baltazar Alladoum (1,3 %), Saleh Kebzabo (1,03 %, qui avait retiré sa candidature), Théophile Yombombé (0,43 %) et Ngarjely Yorongar (0,4 %, qui avait retiré sa candidature).

Pour rappel le président Idriss Déby, qui s’est vu accordé le titre du premier maréchal du Tchad le 11 Aout 2020, dirige le Tchad depuis le 2 décembre 1990.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici