En Tanzanie, le président John Magufuli a prêté serment jeudi pour un second mandat, après sa victoire écrasante à l’élection présidentielle du 28 octobre, que l’opposition a qualifiée de parodie de scrutin.

Le Président de la République de Tanzanie, SEM John Pombe Magufuli, a prêté serment pour un deuxième mandat de cinq ans qui se termine en 2025.

“La tâche la plus grande et la plus importante à venir est pour nous tous de construire ensemble la Nation. Et je garantis aux Tanzaniens que je ferai honneur à ce serment en réalisant notre promesse de construire la Nation. Je coopérerai avec vous tous”, a dit M. Magufuli.

Lire aussi Tanzanie : 3 personnes tuées par la police à Zanzibar lors de heurts avant les élections selon l’opposition

Plusieurs dignitaires étaient présents à la cérémonie de prestation de serment, dont entre autres, Son Excellence le Président d’Ouganda, Yoweri Museveni, son Excellence le Président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, Son Excellence le Président de Comores, Azali Assoumani, son Excellence le Vice-président du Botswana, Slumber Tsogwane, le Premier Ministre Carlos du Mozambique, Agostinho do Rosário, et le Premier Ministre de Burundi Alaine Bunyoni.

Étaient également présents des représentants d’organisations internationales et Leurs Excellences Ambassadeurs résidant en Tanzanie.

Brandissant une lance traditionnelle et un bouclier aux couleurs de la Tanzanie, M. Magufuli, 61 ans, surnommé le “Bulldozer”, a insisté sur le fait que cette séquence électorale était désormais close.

“Les élections sont terminées”, a répété trois fois le président au cours d’un bref discours prononcé après sa prestation de serment.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici