D’après une enquête de l’Agence sénégalaise de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADPME), environ 90% des PME du pays sont “très négativement ou négativement” ou “négativement” impactés par les répercussions économiques de la pandémie covid-19.

L’enquête a concerné 830 entreprises dont 50,3% à Dakar et 49,7% dans les autres régions du Sénégal.

Selon les répondants, les 3 mesures ayant eu le plus d’impact sur l’activité des entreprises sont dans l’ordre, l’interdiction des déplacements inter-régionaux, la fermeture des frontières et l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes.

Aussi, selon l’enquete, près d’une entreprise sur deux (44%) a décidé de l’arrêt ou de la suspension de ses activités parmi les réponses apportées à la crise. Quelque 35% ont dû réduire leurs effectifs par chômage partiel ou licenciement. Si 68% ont sollicité une institution financière pour faire face à la crise, seuls 18% ont eu une solution adaptée.

Deux mesures principales financières sont attendues. Ce sont entre autre le financement du besoin en fonds de roulement et le financement d’investissement.

En ce qui concerne l’accompagnement, les deux mesures d’assistance technique les plus attendues sont la promotion commerciale puis l’accès à du conseil/ expertise comptable. A noter que 30% des entreprises souhaitent accéder à des informations de la veille et du réseautage et 1/4 souhaitent accéder à des outils de la digitalisation.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici