L’économiste costaricienne Rebeca Grynspan a pris ses nouvelles fonctions de secrétaire générale de la CNUCED le 13 septembre pour un mandat de quatre ans.

Mme Grynspan, la première femme à occuper le poste de Secrétaire général de la CNUCED, a été nommée pour le poste par le Secrétaire général de l’ONU António Guterres et approuvée par l’Assemblée générale en juin.

« Je suis honorée de commencer à travailler à la CNUCED à un moment critique pour notre monde », a déclaré Mme Grynspan. « COVID-19 a exposé les inégalités et les vulnérabilités généralisées du monde et du modèle de développement. Alors que nous nous remettons de la pandémie, nous avons la possibilité de rééquilibrer l’économie mondiale, de renforcer la résilience et d’assurer une prospérité partagée. »

« Nous devons prendre des mesures aujourd’hui pour transformer le commerce et remodeler notre économie mondiale afin de surmonter les obstacles à une plus grande prospérité pour tous et nous engager sur la voie du développement durable qui profitera à tous. »

Mme Grynspan a déclaré que la 15e conférence quadriennale de la CNUCED , prévue du 3 au 7 octobre, sera une occasion importante pour les pays de prendre des décisions audacieuses pour répondre aux énormes besoins non satisfaits en matière de commerce, de financement, d’investissement et de technologie des pays en développement qui luttent pour répondre à la fois au COVID- 19 retombées économiques et enjeux de développement durable.

Plusieurs postes de haut niveau

Mme Grynspan a eu une carrière de plusieurs années et a occupé plusieurs postes de haut niveau.

Avant sa nomination à la CNUCED, elle était secrétaire générale ibéro-américaine. Là aussi, elle a été la première femme à diriger l’organisation.

Elle est également une ancienne sous-secrétaire générale de l’ONU et administratrice associée du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), et une ancienne directrice régionale pour l’Amérique latine et les Caraïbes pour l’organisation.

Avant de rejoindre l’ONU, elle a été vice-présidente du Costa Rica de 1994 à 1998. Elle a également été ministre du Logement, ministre coordinatrice des affaires économiques et sociales et vice-ministre des Finances.

En outre, elle a été membre du Panel de haut niveau sur le financement du développement.

Source : UNCTAD 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici