La dent du leader de la lutte anti-colonialisme en République démocratique du Congo, sera remise à sa famille ce 21 juin 2021 par les autorités belges. Et ce 60 ans après son assassinat.

La justice belge a décidé de restituer ce 21 juin 2021 aux enfants de Patrice Emery Lumumba, la dent de leur père, seul reste de son corps. Cette dent avait été découverte auprès de la fille d’un policier belge chargé à l’époque de faire disparaître le corps.

« Il y aura une remise à la famille et tout de suite après, dans le même lieu le palais d’Egmont [à Bruxelles] , il y aura la remise solennelle avec les autorités belges et les autorités congolaises. Le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo sera présent pour cette cérémonie », a déclaré Balufu Bakupa Kanyinda, cinéaste belgo-congolais chargé par les autorités congolaises de coordonner ces cérémonies.

« Le 23 juin, la dépouille de Patrice Lumumba arrivera sur sa terre natale à Onalua où il est né. Onalua a été baptisée il y a deux ans “Lumumba-ville” et là, il y aura le deuil clanique, le deuil de sa famille. Le 25 au matin, Patricia Lumumba va rejoindre son fief politique, la ville de Kisangani et le 26, il sera à Lubumbashi, lieu de son martyr. Le 27, il rejoindra Kinshasa la capitale où il recevra les hommages populaires. Et de là, le 30 juin, il sera inhumé au lieu-dit Échangeur de Limete où il retrouvera son nom véritable qui est le mémorial Patrice Lumumba », poursuit le cinéaste.

Le roi Philippe de Belgique n’effectuera finalement pas le voyage à Kinshasa le 30 juin pour l’hommage national à Patrice Lumumba en raison des contraintes sanitaires dus à la crise de la Covid-19.

Un leader tué pour ses prises de position contre le colon

A l’époque premier ministre de la RDC, Patrice Emery Lumumba avait décidé de ne pas être des rangs de ceux qui avaient décidés de “manger et se taire”. Après l’indépendance de son pays, Patrice était décidé à oeuvrer à libérer entierement son pays du joug colonial. Chose que le colon n’avait pas digéré.

C'est l'une des dernières photos de Patrice Lumumba vivant. Ce 3 décembre 1960, l'ancien Premier ministre capturé au Katanga par les rebelles et par des mercenaires belges est livré aux soldats congolais. Il sera assassiné le 17 janvier 1961.
À seulement 35 ans, il a été assassiné par des séparatistes katangais et des mercenaires belges le 17 janvier 1961 dans le Sud-Est du Congo pendant le chaos qui a suivi la proclamation de l’indépendance. Son corps, dissous dans l’acide, n’a jamais été retrouvé.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici