Publish What You Fund a classé la Banque africaine de développement au quatrième rang en terme de transparence. 47 institutions mondiales de développement ont été ciblées par cette étude de transparence.

Dans son récent classement des meilleures institutions mondiales en terme de transparence, la Banque africaine de développement a été classée 4e sur 47 institutions au total par Publish What You Fund.

Parmi ces institutions on peut citer la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement et le PNUD.

«Nous félicitons la Banque africaine de développement – portefeuille souverain – d’avoir atteint la 4e place de l’indice de transparence de l’aide 2020.  Alors que de grandes quantités d’aide sont réaffectées pour faire face à l’urgence Covid-19. La transparence de l’aide internationale est plus importante que jamais » s’est exprimé Gary Forster, PDG de Publish What You Fund.

Par ailleurs, le classement se base sur plusieurs critères tels que les finances et les budgets, les données d’informations de base, la planification organisationnelle et la performance.

Il est important de noter que la BAD réalise une très belle performance par rapport à 2018. En effet le nouvel indice de transparence, qui couvre l’année 2019, la Banque africaine de développement est de 95,5 sur 100.

«Il est prometteur de constater une augmentation de la quantité, de la qualité et de l’actualité des données d’aide actuellement partagées par un large échantillon des principales agences d’aide du monde. De plus, nous sommes impatients d’explorer la meilleure façon de répondre à la demande de données et d’engagement de données », a déclaré Gary Forster, PDG de Publish What You Fund.

« Je suis absolument ravi de cette réalisation », a déclaré Swazi Tshabalala, vice-président directeur par intérim du Groupe de la Banque africaine de développement.

À propos de Publish What You Fund:

C’est une campagne mondiale initiée en 2008 et qui se charge de la transparence de l’aide et du développement à l’échelle mondiale. 

Ainsi, elle s’atèle à ce que l’information sur l’aide et le développement soit transparente, disponible et utilisée pour une prise de décision efficace, une responsabilité publique et un changement durable pour tous les citoyens.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici