Le prix Nobel d’économie a été attribué lundi aux Américains Paul R. Milgrom et Robert B. Wilson, deux experts des enchères «parfaites» dont les travaux novateurs ont notamment servi aux attributions des fréquences télécom.

Deux Américains,tous deux enseignants à Stanford, reçoivent cette année le prix Nobel d’économie : Paul R. Milgrom et Robert B. Wilson. Le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel leur a été remis pour avoir « amélioré la théorie des enchères et inventé de nouveaux formats d’enchères », a indiqué le jury de l’Académie suédoise des Sciences.

Leur théorie permet de trouver la meilleure formule pour satisfaire vendeur, acheteur et les contribuables. Robert Wilson, par exemple, a montré  que les participants rationnels à une vente aux enchères avaient tendance à faire une offre inférieure à la situation optimale, de peur de trop payer. Paul Milgrom a, lui, formulé une théorie plus générale des enchères, qui montre notamment qu’une enchère génère des prix plus élevés lorsque les acquéreurs obtiennent des informations sur les offres prévues par les autres enchérisseurs. Il a également conseillé Microsoft à organiser ses enchères pour des recherches sponsorisées et pour les modalités d’émission de titres boursiers de Google.

Paul et Robert succèdent à la Franco-Américaine Esther Duflo et à son mari Abhijit Banerjee, ainsi qu’à l’Américain Michael Kremer récompensés l’an dernier pour leur approche expérimentale de la lutte contre la pauvreté.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici