Le jeudi 08 mars, onze militaires nigérians ont été tués par des hommes armés non identifiés dans l’État de Benue, a annoncé vendredi l’armée nigériane. 

«Les soldats se trouvaient en mission de routine lorsqu’ils ont été attaqués», a déclaré un porte-parole de l’armée, Mohammed Yerima, dans un communiqué.

Les dix soldats et l’officier qui se trouvait avec eux «avaient été initialement portés disparus, ce qui a déclenché le déploiement d’une opération de recherches et de secours», a-t-il ajouté.

Benue se situe dans une région où des bandes criminelles ont pris les armes après des années d’affrontements communautaires entre éleveurs et agriculteurs.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici