MTN a enregistré un chiffre d’affaires de 385,3 milliards de nairas (842 millions d’euros). Cela représente une augmentation de 17% par rapport à son chiffre d’affaires de 2020 qui se situait à 329,1 milliards de nairas (719 millions d’euros).

Le plus grand réseau de télécommunications du Nigéria, MTN a enregistré un chiffre d’affaires de (842 millions d’euros), soit une augmentation de 17% par rapport aux 719 millions d’euros déclarés au cours de la même période en 2020.

MTN a annoncé une croissance de 8% des revenus liés à la voix, dépassant 208 milliards de nairas pour la période sous revue. 

Les revenus de données ont continué de mener la croissance des revenus d’impression à 105,7 milliards de nairas (231 millions d’euros), une croissance de 42,6% sur un an, montrant une forte dépendance aux données des 61,5 millions d’abonnés Internet de MTN , le plus élevé du pays.

MTN Nigéria détient la part de marché de l’abonnement Internet avec environ 42% du marché. MTN contrôle également 40% de la part de marché de la voix, la plus élevée par rapport à tout autre concurrent.

Commentant le résultat, le PDG de MTN, Karl Toriola, a expliqué que «les effets de l’attrition des clients et les restrictions sur les ventes et les activations de nouvelles cartes SIM résultant des changements dans les réglementations d’enregistrement des cartes SIM» avaient entraîné une baisse de sa base d’abonnés. Cette réduction a conduit à une baisse marginale de 71 000 abonnés aux données actives au premier trimestre à 32,5 millions, mais cela n’a pas affecté la croissance. Ils ont plutôt enregistré une augmentation de 86,7% du trafic de données et une augmentation de 48,5% de l’utilisation (Mo par utilisateur) à partir de la base existante.

Toriola a expliqué que «l’amélioration des services de données a été soutenue par l’achèvement de notre acquisition et l’activation d’un spectre supplémentaire de 800 MHz» a permis à la société d’augmenter encore le trafic de 10% et d’améliorer le débit de 79%.

MTN a également doublé son chiffre d’affaires de l’activité numérique passant à 3,7 milliards de nairas (8 millions d’euros) au cours du trimestre, tandis que les revenus liés à la FinTech ont augmenté de 28,5% à 14,6 milliards de nairas(32 millions d’euros).

«Les revenus numériques ont augmenté de 101,0% et les revenus fintech de 28,5%, les clients continuant à adopter davantage de produits et services numériques, une tendance accélérée par la pandémie. À la fin du mois de mars 2021, nous comptions 449 100 agents MoMo enregistrés et 4,6 millions de clients fintech. »

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici