La compagnie pétrolière nationale du Nigeria envisage une première vente d’actions après avoir enregistré son premier bénéfice en 44 ans d’existence.

La législation signée par le président Muhammadu Buhari ce mois-ci permet à la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) d’offrir des actions au public, a déclaré le directeur général Mele Kyari lors d’un briefing jeudi dans la capitale, Abuja. Une cotation s’appuierait sur l’expérience de Saudi Aramco, le géant pétrolier saoudien qui a été coté en 2019, a-t-il déclaré.

“Il n’y a pas de date, mais il y a une possibilité de le faire”, a déclaré M. Kyari.

La NNPC a déclaré un bénéfice net de 287 milliards de nairas (698 millions de dollars) en 2020, contre des pertes de 1,7 milliard de nairas en 2019 et de 803 milliards de nairas en 2018. La société basée à Abuja, qui a publié des résultats audités pour la première fois il y a deux ans, a pour années opérées sous un manteau de secret souvent embourbé par des allégations de corruption.

“Évidemment, ce n’est pas parce que vous avez réalisé des bénéfices aujourd’hui que vous êtes prêt pour l’introduction en bourse”, a déclaré M. Kyari. « C’est un processus très, très long et fastidieux. »

M. Buhari est devenu président du plus grand producteur de pétrole d’Afrique en 2015 avec l’engagement d’améliorer la transparence dans les sociétés d’État, y compris la NNPC. En vertu de la loi sur l’industrie pétrolière qu’il a approuvée le 16 août, la NNPC sera enregistrée en tant qu’entité à vocation commerciale.

La nouvelle législation « précise que l’entreprise paie sa juste part des redevances, frais, loyers, taxes et autres paiements dus au gouvernement, et qu’elle doit verser la majeure partie de ses bénéfices sous forme de dividendes après avoir conservé 25 % pour le réinvestissement », cabinet comptable KPMG a déclaré dans un rapport le mois dernier.

La bourse nigériane a une capitalisation boursière de 20 600 milliards de nairas (50 milliards de dollars). La plus grande introduction en bourse sur la bourse à ce jour était la cotation de 824 millions de dollars de Guaranty Trust Bank en 2007, selon les données compilées par Bloomberg.

Source: thenationalnews

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici