La Banque centrale du Nigeria a annoncé, un soutien financier pour les agriculteurs du pays. En effet une somme de 1,1 milliard $ sera allouée aux producteurs agricoles durant la saison humide 2020. Et ce dans l’optique de renforcer la production de plusieurs denrées agricoles stratégiques.

La banque centrale du Nigéria a déclaré qu’elle soutiendrait les agriculteurs avec un prêt de 432 milliards de nairas (1,1 milliard de dollars) au cours de la saison des semis humides 2020 pour stimuler la production alimentaire dans la nation ouest-africaine.

Ainsi, l’institution viendra en aide à plus d’un million d’agriculteurs pour cultiver plus d’un million d’hectares de terres agricoles, a-t-elle annoncé jeudi sur son compte Twitter.

Par ailleurs, les bénéficiaires de ce prêt devront être actifs dans 9 filières stratégiques que sont le riz, le maïs, la tomate, le cacao, le lait, la volaille, le coton, le poisson et le manioc.

Le Nigéria encourage les investissements dans l’agriculture pour aider à diversifier l’économie loin du pétrole, qui représente plus de 90% des recettes d’exportation.

Pour rappel l’agriculture compte pour moins de 10 % du total des prêts bancaires malgré sa contribution importante au PIB (25 %). En plus c’est un secteur qui emploie une grande majorité de la population (70%).

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici