Au Nigéria, la banque centrale a décidé de baisser son taux directeur de 12,5% à 11,5% en raison des craintes d’une récession imminente. Sur les 10 membres du comité de politique monétaire qui ont assisté à sa réunion, six ont voté pour abaisser le taux de 12,5% à 11,5%, a déclaré mardi le gouverneur Godwin.

C’est la deuxième réduction cette année, survenue alors même que l’inflation était supérieure à l’objectif depuis 2015. Pour rappel le Comité de la politique monétaire de la Banque centrale du Nigéria (BCN) avait décidé de maintenir le taux directeur à 12,5%, selon une annonce faite lundi 20 juillet par le gouverneur Godwin Emefiele.

Cette nouvelle mesure vise à dynamiser l’économie du pays durement touchée par la pandémie du coronavirus et la baisse de la production et du prix du pétrole qui représente la plus grande source de devises du Nigéria.

Pour rappel, le président Muhammadu Buhari avait ordonné d’ interdire l’ accès aux devises pour les importations de denrées alimentaires et d’engrais. Ce qui pourrait également alimenter l’inflation, car les entreprises se tourneront vers le marché parallèle pour les dollars.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici