La société pétrolière anglo-néerlandaise, Shell, a accepté de payer environ 95 millions d’euros (111,6 millions de dollars) aux communautés du sud du Nigeria pour les déversements de pétrole brut en 1970.

La décision est la dernière concernant le sud du Nigeria, membre de l’OPEP, producteur de pétrole, où les communautés ont longtemps mené des batailles juridiques sur les déversements de pétrole et les dommages environnementaux.

“L’ordonnance de paiement de [111 millions de dollars] aux demandeurs est pour la pleine et finale satisfaction du jugement”, a déclaré mercredi un porte-parole local de Shell Petroleum Development Company of Nigeria.

La société a déclaré qu’elle maintenait que les déversements avaient été causés par des tiers pendant la guerre civile nigériane de 1967-70, lorsque de nombreux dommages avaient été causés aux oléoducs et aux infrastructures.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici