Le prix Mo Ibrahim pour le leadership et l’excellence en Afrique a été décerné au chef d’État nigérien Issoufou Mahamadou, 68 ans, et président du Niger pendant 10 ans.

Ce dernier devient ainsi le 7e chef d’État africain a recevoir ce titre, après Joaquim Chissano du Mozambique et Nelson Mandela de l’Afrique du Sud en 2007, Festus Mogae du Botswana en 2008, Pedro Pires du Cap Vert en 2011, Hifikipunye Pohamba de la Namibie en 2014, et Ellen Johnson Sirleaf du Liberia en 2017.

« Je considère ce prix comme un encouragement pour continuer à penser et à agir en vue de promouvoir les valeurs démocratiques et la bonne gouvernance non seulement au Niger mais aussi en Afrique et dans le monde », s’est exprimé le président sortant sur son compte twitter.

Initiée en 2007 en Afrique, la fondation a été mise en place par l’entrepreneur anglo-soudanais Mo Ibrahim, riche entrepreneur des télécommunications. Il récompense sur fortune personnelle un ancien chef d’Etat ou de gouvernement d’un pays d’Afrique subsaharienne pour son travail dans l’intérêt du public ou son action en faveur du développement durable.

Les lauréats du prix Ibrahim reçoivent cinq millions de dollars, versés sur dix ans.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici