La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala est la nouvelle directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce. Elle devrait être la première femme et la première Africaine à diriger l’institution.

Ngozi Okonjo-Iweala sera la nouvelle directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce est un formidable coup de pouce pour l’Afrique et la prépare pour l’un des emplois les plus difficiles du système international.

Elle devra mener la charge pour une renaissance du multilatéralisme, dans les chambres de négociation de l’OMC et pour un meilleur accord pour les économies en développement, ainsi que pour la question pratique de la manière dont la réforme des règles du commerce et des brevets peut permettre la distribution de produits de sauvetage. vaccins et thérapeutiques alors que la pandémie de coronavirus sévit à travers le monde lors de sa deuxième vague.

LIRE AUSSI  OMC : La Nigériane Okonjo-Iweala et la Coréenne Yoo désormais seules en course pour diriger l’organisation

En tant que première femme et Africaine à la tête de l’organisme commercial, Okonjo-Iweala a brisé plusieurs plafonds en même temps. Elle a également une chance de placer les plans de l’Afrique pour construire la plus grande zone de libre-échange du monde en haut de la table, soulignant les opportunités de production et de marché sur le continent.

Cependant les États-Unis s’opposent à la désignation de Ngozi Okonjo Iweala au poste de directrice générale de l’OMC.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici