Le géant de l’énergie Total a confirmé lundi qu’il suspendait les travaux d’un projet gazier massif de 20 milliards de dollars dans le nord du Mozambique suite à des menaces du terrorisme.

“Compte tenu de l’évolution de la situation sécuritaire … Total confirme le retrait de tout le personnel du projet Mozambique LNG du site d’Afungi”, a déclaré la société dans un communiqué, ajoutant qu’elle déclarait une situation de “force majeure” indépendante de sa volonté.

Pour rappel le 24 mars dernier, des insurgés ont attaqué la ville côtière du Mozambique de Palma, à proximité de projets de gaz naturel d’une valeur de 60 milliards de dollars destinés à transformer l’économie du Mozambique. 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici