La multinationale américaine de la technologie, Microsoft Corporation, qui produit des logiciels informatiques, des ordinateurs personnels et des services connexes, a ouvert hier son premier Centre de développement africain (ADC) à Lagos (Nigeria).

Le centre, qui représente un investissement de 100 millions de dollars par l’entreprise, est l’endroit où les solutions d’ingénierie logicielle devraient être fournies en Afrique.

Cette divulgation est contenue dans un tweet publié par l’assistant personnel du président sur le numérique et les nouveaux médias, Bashir Ahmed, sur son compte Twitter officiel le 21 mars 2022.

Le hub, qui a été créé parallèlement à celui de Nairobi, au Kenya, sera le premier à être ouvert en Afrique et est un autre signe de l’importance croissante du continent en tant que hub mondial pour les talents.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici