Salma Mint Tolba, une biologiste mauritanienne a été arrêtée le 2 juin suite à un commentaire audio émis par Whatsapp et qui tourne actuellement en boucle. Dans cet enregistrement, la jeune biologiste émet des doutes sur des chiffres officiels du covid-19. Elle critique le dispositif de riposte mis en place par le gouvernement, estimant que le bilan des tests PCR est gonflé pour atteindre 1 500 cas positifs et permettre au pays de bénéficier de l’aide internationale.

L’affaire Salma Mint Tolba connaît de nouvelles arrestations puisque à la suite de laborantine (qui serait revenue sur ses propos en niant être l’auteur de l’audio), un célèbre activiste, Mohamed Abdellahi Ould Bounena, a été interpellé le 3 juin portant à quatre le nombre d’interpellations depuis le 2 juin.

Dans un communiqué, le gouvernement avait déclaré que les ministères de l’Intérieur et de la Santé allaient ouvrir une enquête et que l’auteur des vocaux sera sanctionné.

(05 juin 2020) le nombre de cas confirmés en Mauritanie est de 784 cas dont 39 décès.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici