Au Mali, le colonel Assimi Goïta a prêté serment ce lundi comme président de la période de transition politique censée ramener les civils au pouvoir, et ce après deux coups d’Etat condamnés par les principaux partenaires.

« Je jure devant Dieu et le peuple malien de préserver en toute fidélité le régime républicain (…) de préserver les acquis démocratiques, de garantir l’unité nationale, l’indépendance de la patrie et l’intégrité du territoire national », a prononcé le colonel Goïta au Centre international de conférence de Bamako (CICB).

La cérémonie d’investiture s’est déroulé au Centre international de conférence de Bamako (CICB).

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici