D’après le rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri), les dépenses militaires enregistrées en Afrique subsaharienne ont augmenté de 3,4% en 2020 pour atteindre 18,5 milliards de dollars. Et ce malgré la pandémie du coronavirus qui a paralysé l’économie de pas mal de pays africains.

«Nous pouvons affirmer avec une certaine certitude que la pandémie n’a pas eu d’impact significatif sur les dépenses militaires mondiales en 2020», a déclaré le Dr Diego Lopes da Silva, chercheur au programme de dépenses d’armes et de dépenses militaires du SIPRI.

Les plus fortes augmentations des dépenses ont été enregistrées par le Tchad (+31%), le Mali (+22%), la Mauritanie (+23%) et le Nigéria (+29%), tous dans la région du Sahel, ainsi que l’ Ouganda (+46 pour cent).

Au niveau mondial, les dépenses militaires ont atteint près de 2000 milliards de dollars en 2020, soit une hausse de 2,6% en termes réels par rapport à 2019.

Les Etats-Unis et la Chine sont en tête des dépenses. Par exemple, le budget des Etats-Unis, a augmenté de 4,4% en 2020, à 778 milliards de dollars – soit 39% des dépenses mondiales.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici