Les autorités malgaches ont arrêté mardi plusieurs personnes, dont des ressortissants étrangers, soupçonnées de complot visant à tuer le président, a annoncé le procureur général.

Andry Rajoelina a prêté serment en tant que président du pays insulaire de l’océan Indien en 2019 après une élection acharnée et une contestation devant la Cour constitutionnelle de son rival.

“Selon les éléments en notre possession, ces individus avaient élaboré un plan d’élimination et de neutralisation d’un certain nombre de personnes dont le chef de l’Etat”, a déclaré le procureur général dans un communiqué.

Il a ajouté que des enquêtes étaient en cours et que d’autres détails ne pouvaient être divulgués.

L’étendue de l’intrigue, ou jusqu’où avançait, n’était pas immédiatement claire.

Le communiqué ne précise pas la nationalité des ressortissants étrangers.

Source : Reuters

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici