La Chine est devenue le 40e pays à être déclaré exempt de paludisme. Une équipe d’experts s’est rendue en mai de cette année pour vérifier le statut exempt de paludisme de la Chine. Il n’y a pas eu de cas autochtone depuis quatre ans.

« Nous félicitons le peuple chinois d’avoir débarrassé le pays du paludisme. Leur succès a été durement gagné et n’est intervenu qu’après des décennies d’actions ciblées et soutenues. Avec cette annonce, la Chine rejoint le nombre croissant de pays qui montrent au monde qu’un paludisme – un avenir libre est un objectif viable », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Selon l’OMS, une quarantaine de pays ont gagné la lutte contre le paludisme. La Chine est le premier pays de la région du Pacifique occidental à réaliser cette percée en 30 ans. El Salvador, l’Algérie et l’Argentine, ainsi que le Paraguay et l’Ouzbékistan ont récemment obtenu le statut.

Le dernier rapport mondial de l’OMS sur le paludisme indique qu’il y avait 229 millions de cas de paludisme dans le monde en 2019. Le nombre estimé de décès était de 409 000 en 2019, contre 411 000 décès en 2018. L’ Afrique représente 94 % de tous les cas de paludisme. 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici