United States President Donald J. Trump takes questions from the press after the US-Japan Trade Agreement and US-Japan Digital Trade Agreement were signed in the Roosevelt Room of the White House in Washington, DC on Monday, October 7, 2019. Credit: Ron Sachs / Pool via CNP | usage worldwide (MaxPPP TagID: dpaphotosfour169161.jpg) [Photo via MaxPPP]

Le premier bailleur de fonds de l’OMS décide de quitter l’organisation pour cause de mauvaise gestion de la crise sanitaire.

En effet ce vendredi 29 mai le président des USA, Donald Trump a annoncé le retrait définitif de son pays de l’Organisation Mondiale de la Santé, qu’il qualifie d’organisation chinoise.

Revenons sur quelques uns de ces propos:

“parce qu’ils ont échoué à faire les réformes nécessaires et requises, nous allons mettre fin aujourd’hui à notre relation avec l’Organisation mondiale de la santé et rediriger ces fonds vers d’autres besoins de santé publique urgents et mondiaux qui le méritent”dixit Trump.

Aussi il accuse l’OMS d’impartialité:”La Chine a un contrôle total sur l’Organisation mondiale de la santé, même si elle ne paie que 40 millions de dollars par an par rapport à ce que les États-Unis ont payé, soit environ 450 millions de dollars par an”

Cependant il est important de noter que le président Trump n’a pas attendu les conclusions de l’enquête sur la gestion de la pandémie diligentée au sein de l’Agence onusienne avant de mettre fin à ce partenariat avec l’OMS.

La logique voudrait que la fondation Bill Gates soit désormais le premier actionnaire de l’OMS.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici