Au moins 31 soldats nigérians ont été tués lorsque des djihadistes de l’Etat islamique ont tendu une embuscade à un convoi militaire escortant des armes et envahi une base dans l’État de Borno, dans le nord-est du Nigéria, ont indiqué lundi à l’AFP des sources militaires.

«Dans l’embuscade des terroristes, nous avons perdu 31 soldats, dont leur commandant qui était un lieutenant-colonel», a déclaré un officier militaire sous couvert d’anonymat.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici