Les fondateurs de la société d’investissement en cryptographie basée en Afrique du Sud Africrypt ont disparu avec 69 000 bitcoins – d’une valeur estimée à 3,6 milliards de dollars – selon un rapport de Bloomberg.

À la mi-avril, les investisseurs d’Africrypt ont reçu un e-mail affirmant que la plate-forme fermait et bloquait tous les comptes à la suite d’un piratage qui compromettait les comptes clients, les portefeuilles et les nœuds. Les investisseurs auraient été invités à ne pas signaler le piratage aux forces de l’ordre, ce qui, selon les fondateurs, ralentirait le processus de récupération.

Cependant, peu de temps après le soi-disant piratage, les fondateurs d’Africrypt – Ameer Cajee, 20 ans et Raees Cajee, 17 ans – auraient transféré les fonds communs des investisseurs à partir d’un compte à la First National Bank (FNB) basée à Johannesburg et ont disparu.

Depuis le gel des comptes, les frères Cajee ont apparemment fermé le site Web d’Africrypt et n’ont pas répondu aux appels des investisseurs. 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici