« Le président Alpha Condé (82 ans) sera bien notre candidat à l’élection présidentielle », a indiqué lundi le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG-Arc en ciel) dans un communiqué lu à la télévision nationale (RTG). Le scrutin est prévu le 18 octobre 2020.

La convention du RTG tenue les 5 et 6 août avait souhaité la candidature du chef de l’État guinéen, à un troisième mandat à la tête du pays. Lors de cette convention, les intervenants avaient dit que le président Condé n’avait pas d’égal et que personne ne pouvait le remplacer. Ils rivalisaient d’ardeur pour dire qu’il n’y avait pas d’alternative au président Alpha Condé.

La Constitution guinéenne limite le nombre de mandats présidentiels à deux. Mais, en début 2020, une nouvelle loi fondamentale avait été votée. Cette nouvelle loi maintient cette limitation mais permet à Alpha Condé de remettre les compteurs à zéro, affirmaient depuis des mois ses partisans. Le référendum de cette révision constitutionnelle avait été boycotté par l’opposition.

Une mobilisation contre un éventuel troisième mandat d’Alpha Condé, avait été lancée en octobre 2019 par le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), formé des principaux partis d’opposition et d’organisations de la société civile. Ces manifestations avaient été réprimées faisant des dizaines de morts.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici