Le NIGERIA suspend les opérations françaises dans la région du Nord-Est, l’épicentre du terrorisme du pays alors que la guerre contre Boko Haram s’intensifie.


Le gouverneur de l’État de Borno, Babagana Zullum, a suspendu l’organisation caritative française ACTED à la suite d’un incident de sécurité à Maiduguri, la capitale de l’État. En effet, son personnel a été surpris en train d’entraîner son personnel au tir.
Le porte-parole du gouverneur, Isa Gusau, a déclaré dans un communiqué que la police avait trouvé des armes-jouets et d’autres simulateurs d’armes à feu dans la salle d’entraînement.

L’hôtel utilisé pour la formation a également été scellé en attendant le résultat d’une enquête policière. 

L’État de Borno est l’épicentre de l’insurrection au Nigeria – une crise qui a dévoré au moins 350 000 personnes, dont des femmes et des enfants, selon les Nations Unies.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici