Au Ghana, 1 062 600 dollars débloqués pour évacuer 2 262 travailleurs domestiques ghanéens bloqués du Liban pendant le verrouillage du COVID-19, a déclaré M. Charles Owiredu, vice-ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale.   

Ces fonds auraient été débloqués par M. Kennedy Ohene Agyapong, le député d’Assin Central, et ses amis qui ont contribué à huateur de 428 450 $; tandis que le gouvernement a fourni 634 150 dollars. 

M. Owiredu, qui l’a révélé lors d’une conférence de presse à Accra, a noté que le coût de la quarantaine était également pris en charge par le gouvernement.  

Des 2 262 évacués on comptait des personnes atteintes de diverses maladies, dont neuf malades mentaux.   Plus de 80% d’entre eux n’avaient pas reçu une partie ou la totalité de leurs salaires cumulés et 70% environ se voyaient confisquer leur passeport par leurs employeurs et agents libanais, d’après les autorités.   

 Concernant ceux qui ont des salaires impayés, M. Owiredu a déclaré qu’ils souleveraient la question auprès du ministère libanais des Affaires étrangères et du ministère du Travail pour obtenir réparation.   

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici