L’économie ghanéenne a connu une croissance de 4,9% au cours du premier trimestre 2020. C’est ce que révèlent les chiffres de l’Office national des statistiques du Ghana (GSS), publiés ce mercredi 17 juin.

Une croissance en baisse par rapport au premier trimestre de l’année 2019, où l’économie ghanéenne avait crû de 6%(Ghana : un taux de croissance de 6,7 % au premier trimestre de 2019) .

En effet cela s’explique par une contraction de 1% dans les secteurs du commerce, de la réparation de véhicules et des articles ménagers, et à un recul de 1,5% de la croissance dans les professions libérales, de l’administration et des services de soutien.

Selon les statistiques, c’est le secteur des services qui a été le principal moteur de la croissance du produit intérieur brut (9,5%), contribuant à hauteur de 3,6 points de pourcentage au taux de croissance global entre janvier et mars 2020.

Les sous-secteurs de l’information et la communication ont augmenté de 17,1 % au 1er trimestre 2020 contre 14,6 % au 4e trimestre 2019.

Les activités dans l’administration publique et la défense ainsi que la sécurité sociale ont de leur côté crû de 3,3 % au 1er trimestre 2020. Le secteur de l’agriculture a enregistré une croissance de 2,8% tandis que le secteur industriel a crû de 1,5%.

Une bonne nouvelle pour le Ghana car en dépit de la crise du coronavirus, le pays arrive à tirer son épingle du jeu.

Lire aussi: Banque mondiale: Classement des pays africains des plus riches aux plus pauvres (2019)

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici