D’après les prévisions du Fonds monétaire international (FMI) l’économie de l’Afrique subsaharienne devrait baisser de 3% en 2020 avant une reprise de 3,1% en 2021.

Malgré la bonne surprise du redressement rapide de la Chine, la longue ascension de l’économie mondiale vers des niveaux d’activité comparables à ceux d’avant la pandémie demeure exposée à des revers“, souligne le Fonds monétaire international (FMI) dans son dernier rapport sur les Perspectives économiques mondiales.

La contraction mondiale serait de 4,4 % en 2020, soit “moins grave” que ce à quoi s’attendait le FMI dans son dernier rapport semestriel publié en juin car  les chiffres du PIB au deuxième trimestre sont meilleurs que prévu -surtout dans les pays avancés où l’activité a commencé à reprendre de la vigueur plus tôt qu’escompté après l’assouplissement en mai et juin des mesures de confinement- et la reprise a été “plus forte” au troisième trimestre. La croissance mondiale est estimée à 5,2 % en 2021 et devrait progressivement ralentir à 3,5% à moyen terme. “A la suite de la contraction de 2020 et de la reprise en 2021, le niveau du PIB mondial en 2021 devrait dépasser celui de 2019 d’un petit 0,6 %.”

S’agissant de l’Afrique sub-saharienne, la croissance économique en serait de -3% en 2020 mais se redresserait assez vite pour atteindre +3,1% et +4,3% en 2021 et 2022.

FMI : Prévisions de croissance en Afrique de l’Ouest (%)
 20192020 proj2021 proj2022 proj
Afrique sub-saharienne3,2-33,14,3
Bénin6,9257
Burkina Faso5,7-23,95,6
Côte d’Ivoire6,51,86,26,5
Gambie6,1-1,865,8
Ghana6,50,94,24,5
Guinée5,61,46,65
Guinée-Bissau4,5-2,935
Liberia-2,5-33,25,4
Mali5,1-245
Niger5,90,56,96
Nigeria2,2-4,31,72,5
Sénégal5,3-0,75,26
Sierra Leone5,4-3,12,74,6
Togo5,3035,5

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici