D’après les prévisions du Fonds monétaire international (FMI) l’économie de l’Afrique subsaharienne devrait baisser de 3% en 2020 avant une reprise de 3,1% en 2021.

« Malgré la bonne surprise du redressement rapide de la Chine, la longue ascension de l’économie mondiale vers des niveaux d’activité comparables à ceux d’avant la pandémie demeure exposée à des revers« , souligne le Fonds monétaire international (FMI) dans son dernier rapport sur les Perspectives économiques mondiales.

La contraction mondiale serait de 4,4 % en 2020, soit « moins grave » que ce à quoi s’attendait le FMI dans son dernier rapport semestriel publié en juin car  les chiffres du PIB au deuxième trimestre sont meilleurs que prévu -surtout dans les pays avancés où l’activité a commencé à reprendre de la vigueur plus tôt qu’escompté après l’assouplissement en mai et juin des mesures de confinement- et la reprise a été « plus forte » au troisième trimestre. La croissance mondiale est estimée à 5,2 % en 2021 et devrait progressivement ralentir à 3,5% à moyen terme. « A la suite de la contraction de 2020 et de la reprise en 2021, le niveau du PIB mondial en 2021 devrait dépasser celui de 2019 d’un petit 0,6 %. »

S’agissant de l’Afrique sub-saharienne, la croissance économique en serait de -3% en 2020 mais se redresserait assez vite pour atteindre +3,1% et +4,3% en 2021 et 2022.

FMI : Prévisions de croissance en Afrique de l’Ouest (%)
 20192020 proj2021 proj2022 proj
Afrique sub-saharienne3,2-33,14,3
Bénin6,9257
Burkina Faso5,7-23,95,6
Côte d’Ivoire6,51,86,26,5
Gambie6,1-1,865,8
Ghana6,50,94,24,5
Guinée5,61,46,65
Guinée-Bissau4,5-2,935
Liberia-2,5-33,25,4
Mali5,1-245
Niger5,90,56,96
Nigeria2,2-4,31,72,5
Sénégal5,3-0,75,26
Sierra Leone5,4-3,12,74,6
Togo5,3035,5

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici