L’Africa Finance Corporation (AFC), compte désormas en son sein plus de 30 membres (31 exactement). En effet l’organisation a accueilli aujourd’hui 03 nouveaux membres dont le Burkina Faso (les deux autres sont la RDC et le Maroc).

“Dans une étape importante pour la réalisation de sa mission panafricaine, Africa Finance Corporation, l’un des plus grands investisseurs dans le développement d’infrastructure en Afrique, annonce aujourd’hui avoir dépassé les 30 États membres, soit plus de la moitié des états africains”, a indiqué l’AFC.

« Grâce à cette adhésion élargie et à notre expertise technique, nous sommes habilités à fournir des infrastructures critiques en mettant davantage l’accent sur l’énergie, les énergies renouvelables et les infrastructures numériques pour reconstruire une économie plus résiliente et durable après Covid-19. », a déclaré Samaila Zubairu, président et chef de la direction d’AFC.

« Dans le cadre de notre engagement à réduire la pauvreté au Burkina Faso et à transformer l’économie burkinabè, nous sommes impatients de travailler avec AFC, institution panafricaine, pour développer des projets d’infrastructure dans des secteurs catalyseurs tels que le transport, la logistique et l’exploitation minière pour le développement durable du pays », a estimé Lasané Kaboré, ministre burkinabè de l’Économie.

A propos de l’AFC:

L’Africa Finance corporation (AFC), deuxième institution financière multilatérale la mieux notée en Afrique, a été fondée en 2007 par des États souverains africains, avec pour objectif principal de stimuler les investissements du secteur privé dans les infrastructures à travers l’Afrique. Depuis sa création, l’AFC a investi plus de 08 milliards $ dans 35 pays africains.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici