Le Burkina Faso adhère à l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (ACA), une institution africaine, fondée en 2001 par des États africains avec le soutien financier et technique du Groupe de la Banque mondiale dans le but de couvrir le risque politique et le risque de crédit commercial en Afrique.

Le ministre de l’économie, des finances et du développement  et la directrice des opérations en Afrique, Caraïbes et Pacifique de la Banque européenne d’investissement, ont procédé par visioconférence, à la signature d’une convention de financement, sous forme de prêt,  de 15 millions d’Euros, soit environ 9 milliards 840 millions F CFA.

Le financement permet au Burkina Faso d’entrer dans les meilleures conditions possibles, dans le capital de l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (ACA). Cette participation ouvrira à l’ACA, la possibilité d’accorder sa garantie à des promoteurs ou investisseurs désirant opérer sur le territoire burkinabè. 

Le Burkina donne de ce fait, une plus grande assurance aux investisseurs de tous horizons, à venir investir pour réaliser de grands projets d’investissement et contribuer à l’atteinte de certains objectifs du PNDES. L’ACA, dont la directrice générale a pris part à la cérémonie, a été fondée en 2001. Depuis cette date, elle a supporté en Afrique, des transactions de 62 milliards de dollars US.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici