Le Botswana vise à introduire la langue swahili dans les écoles locales du pays d’Afrique australe, a déclaré mardi un haut responsable.

Lors d’un atelier d’enseignement des langues à Francistown, la deuxième plus grande ville du Botswana, Fidelis Molao, ministre de l’Éducation de base du Botswana, a déclaré que la langue swahili serait introduite dans les écoles à l’avenir.

Le swahili est une langue bantoue largement parlée dans la région des Grands Lacs et dans d’autres parties de l’Afrique orientale et du sud-est, notamment le Kenya, la Tanzanie, le Burundi, le Rwanda, la République démocratique du Congo (RDC) et certaines parties du Malawi.

S’il est introduit, le swahili sera la première langue africaine en dehors des frontières du plus grand producteur mondial de diamants.

La région de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) sera l’un des principaux partenaires commerciaux avec de nombreux pays de langue swahili dans un proche avenir, dont le Botswana a le plus besoin car il se bat pour une économie tirée par les exportations, a déclaré Molao.

L’anglais, le français et le portugais sont les trois langues actuellement utilisées par la SADC.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici