Le vendredi 24 juillet 2020, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a décidé d’accorder une aide de 60,32 millions d’euros (soit 40 milliards FCFA) au Bénin, au Togo et à la Guinée. Ces fonds seront dédiés au financement du Programme multi-pays d’appui à la réponse à la pandémie de Covid-19 (PARCovid-19), précise l’institution.

Le Bénin, le Togo, et la Guinée ont reçu 60,32 millions d’euros de la BAD pour renforcer leur stratégie de lutte contre le coronavirus. Il s’agit d’un financement sous forme de prêts et de dons; et qui sont tirés des ressources du Fonds africain de développement (FAD).

Lire aussi: COVID-19 : le Togo annonce son futur remède contre le virus

L’institution financière précise que des 60,32 millions d’euros, le Bénin recevra un prêt FAD de 6,28 millions d’euros. Quant au Togo, il bénéficiera de 24,64 millions d’euros dont un prêt FAD de 7,34 millions d’euros et un don FAD de 6,17 millions d’euros à quoi s’ajouteront 11,12 millions d’euros de prêt du FAT (pilier I). Et finalement la Guinée qui recevra 29,48 millions d’euros composés d’un prêt FAD de 11,42 millions d’euros et un don FAD de 3,68 millions d’euros en plus d’un prêt FAT de 14,37 millions d’euros.

 « La propagation du coronavirus fait peser de larges menaces sur la poursuite des activités économiques, la croissance économique des pays mais aussi les recettes des Etats au moment où ils doivent faire face à des besoins pressants notamment en termes de riposte sanitaire. Ces appuis viennent donc renforcer la capacité de réaction des pays contre le Covid-19 et devraient aider à rendre les pays plus résilients face aux urgences de santé publique et à combler le déficit en ressources budgétaires des Etats afin de faire face aux besoins sociaux de base et du secteur productif », a déclaré Marie Laure Akin Olugbade, directrice générale pour l’Afrique de l’Ouest de la Banque.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici