Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé mercredi 27,33 millions $ de subventions pour stimuler les efforts de l’Union africaine (UA) pour mobiliser une réponse continentale pour enrayer la pandémie de COVID-19.

La Banque Africaine de Développement vient d’octroyer un don de 27,33 millions $ à l’Union Africaine pour renforcer la stratégie de lutte contre le coronavirus sur le continent. Ce don intervient suite à une réunion du Bureau élargi de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement avec le secteur privé africain le 22 avril 2020, présidée par SE Cyril Ramaphosa, président de l’Afrique du Sud et président de l’UA, à laquelle le président de la Banque, Akinwumi Adesina, s’est engagée à soutenir fermement l’initiative COVID-19 de l’UA.

«La Banque africaine de développement soutiendra fermement l’Afrique pour traverser la pandémie de COVID-19 et reconstruire, avec force et intelligence. Le soutien financier de la Banque aux Centres africains de contrôle des maladies, réaffirme notre ferme engagement aux efforts régionaux de lutte contre la pandémie coordonnés par l’Union africaine. L’Afrique a besoin de Centres africains de contrôle des maladies bien financés, aujourd’hui et pour l’avenir. », s’est exprimé le président Adésina.

Le financement sous forme de dons de la Banque aidera les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) à fournir une assistance technique et à renforcer les capacités de 37 pays éligibles au Fonds africain de développement (FAD), en particulier les États en transition, pour lutter contre la pandémie COVID-19 et atténuer son impact, précise l’institution financière. Le FAD est le guichet concessionnel de la Banque.

«Notre réponse aujourd’hui et notre soutien à l’Union africaine sont opportuns et joueront un rôle crucial en aidant l’Afrique à chercher des solutions pour renforcer sa résilience à cette pandémie et aux futures épidémies», a déclaré Mme Wambui Gichuri, Ag. Vice-président, Agriculture, développement humain et social.

Cet appui complètera diverses opérations nationales et sous-régionales financées par la Banque africaine de développement dans le cadre de sa Facilité d’intervention COVID-19 pour aider les pays africains à contenir et atténuer les impacts de la pandémie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici