La 5G représente la cinquième génération de réseau de téléphonie mobile. Elle se veut comme étant une solution face à la consommation massive de données. Cependant c’est une technologie très critiquée car portant atteinte à la santé de l’homme.

De nos jours, tout a tendance à être rattaché au réseau internet: nos téléphones, nos voitures, nos maisons,… D’ailleurs aujourd’hui on parle d’IOT, un concept qui consiste à interconnecter nos objets au réseau internet.

On est donc devenu plus vorace en terme de consommation de donnée d’ou la nécessité de garantir un haut débit.

Aujourd’hui la 5G, se veut la solution parfaite à ce problème de consommation accrue de données.

Qu’est ce que la 5G?

La 5G (cinquième génération de réseau de téléphonie mobile), est un réseau mobile qui vient remplacer la 4G LTE qui d’àprès Orange, est « conçue pour répondre à la très grande croissance des données et à la connectivité de la société moderne. ».

Cette technologie fonctionne à base de deux éléments : les fréquences et les antennes pour émettre le signal. Elle repose donc sur l’émission d’ondes millimétriques.

Ce sont ces ondes qui se chargent de garantir le haut débit car elles se basent sur la largeur de la bande et la portée.

À cet effet Xavier Begaud,chercheur à Télécom ParisTech en télécommunications, déclarait: « Les ondes ont une longueur, dont la valeur est directement reliée à la fréquence ».

Le danger de la 5G sur la santé

Les ondes millimétriques sur lesquelles reposent la 5G ont été très critiquées car elles portent atteintes à la santé des hommes. En effet elles pourraient occasionner des cancers, tumeurs, des problèmes neurologiques.

Cette situation a amené plus de 200 scientifiques et médecins à demander un moratoire sur la 5G.

«Dire que le niveau d’exposition sera multiplié par 10 ou 100, c’est faire l’aveu d’une incompréhension profonde des lois qui régissent la physique des ondes.» s’est exprimé Sébastien Point, physicien et membre de la Société française de radioprotection

Par ailleurs dans plusieurs pays européens des populations ont manifesté contre cette technologie. Par exemple à Grenoble (France), des antennes-relais ont été incendiées.

À l’heure actuelle cette technologie devrait être mieux étudiée afin de déterminer ses effets néfastes sur notre santé. Car c’est notre plus grande richesse.

Pour rappel en Afrique plusieurs pays ont adopté cette technologie dont l’Afrique du Sud.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici