Le Fonds d’investissement pour l’Afrique de Google prévoit d’investir jusqu’à 50 millions de dollars dans des startups africaines en phase de démarrage et de croissance, intensifiant ses efforts pour aider davantage d’entreprises sur le continent.

Les entreprises sélectionnées auront accès aux employés, au réseau et aux technologies de Google, pour les aider à créer des produits.

Google a dévoilé ses plans aujourd’hui lors d’un événement virtuel, le PDG Sundar Pichai annonçant l’objectif de la société d’investir 1 milliard de dollars dans des initiatives technologiques en Afrique au cours des cinq prochaines années.

Jusqu’à présent, Google a tenu ses engagements en soutenant les startups en Afrique à travers son programme Google for Startups Accelerator Africa et le nouveau Black Founders Fund.

Plus de 80 startups, de l’amorçage à la série A, ont bénéficié du mentorat et des ressources sans équité du programme d’accélération au cours des trois dernières années. Twiga, Paystack et Piggyvest font partie des plus de 80 entreprises sélectionnées dans le cadre du Google for Startups Accelerator Africa, qui a généré plus de 100 millions de dollars de financement par capital-risque.

Le Black Founders Fund offre des récompenses financières non dilutives aux entreprises dirigées par des noirs dans trois régions. Le Black Founders Fund gère un fonds de 5 millions de dollars aux États-Unis, un fonds de 3 millions de dollars en Afrique et un fonds de 2 millions de dollars en Europe.

À ce jour, 50 startups ont été choisies pour participer au programme Africa, qui débutera le 13 octobre. Chacun recevra jusqu’à 100 000 $ de financement sans capital, ainsi que des crédits Google Cloud, des subventions publicitaires Google.org et d’autres ressources.

Ce qu’ils disent

Nithin Gajria, directeur général de Google pour l’Afrique subsaharienne, a déclaré : « Il existe un écart important en termes d’accès au financement. Certains groupes n’ont pas accès au financement autant que d’autres groupes. Nous l’avons vu avec les startups fondées par des Noirs et des femmes. Et notre effort avec le Black Founders Fund est d’aider à combler cet écart dans une certaine mesure.

Le fonds d’investissement pour l’Afrique de 50 millions de dollars récemment annoncé verra Google prendre des participations dans des startups africaines à forte croissance en échange de différentes tailles de chèques.

Source : Nairametrics

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici