Au second semestre de cette année, le PIB du Ghana s’est contracté de 3,2%. Du jamais vu depuis 37 ans dans une économie considérée comme relativement stable à l’échelle du continent.

Entre avril et juin, “pour la première fois en 37 ans, l’économie du Ghana s’est contractée de 3,2%, a déclaré à des journalistes Samuel Kobina Annim, le statisticien en chef. “L’an dernier à la même période, la croissance était de 5,7%”, a rappelé le GSS.

L’économie ghanéenne s’est effondrée suite à la pandémie du coronavirus et le confinement instauré sur tout le territoire. 

« Même après la levée des restrictions, de nombreuses entreprises de divers secteurs ont gardé portes closes », a déclaré Kobina Annim. Le statisticien a jugé « possible » un retour de la croissance, dans une économie qui n’a plus connu de recul de son PIB annuel depuis 1983. A l’époque, il s’était contracté de 6,2% selon les chiffres du Fonds monétaire international.

Les richesses du Ghana proviennent généralement de l’exportation de l’or, du pétrole et du cacao. Il est même le premier producteur d’or en Afrique d’après la Banque Mondiale.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici