Face au tollé des internautes, WhatsApp a annoncé le vendredi 15 janvier sa volonté de reporter (03 mois) le changement de ses conditions d’utilisation. Un changement qui permettrait à la maison mère Facebook d’avoir accès aux données des utilisateurs sur Whatsapp.

« Nous retardons désormais la date à laquelle les utilisateurs devront relire et accepter les conditions », a indiqué le service de messagerie mobile ce vendredi dans un article de blog.

Les modifications, qui devaient entrer en vigueur le 8 février, ne seront plus effectives qu’à partir du 15 mai.

Le 7 janvier dernier, WhatsApp a demandé à ses utilisateurs d’accepter ces nouvelles conditions d’utilisation sous peine de ne plus accéder à leur compte à partir du 8 février. L’annonce avait semé la panique et provoqué la colère de nombreux utilisateurs, qui s’alarmaient de l’abandon des valeurs fondatrices de WhatsApp à savoir la protection des données.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici