« l’Ethiopie s’attend à 10,2% de croissance économique moyenne annuelle, au cours des dix prochaines années » d’après les prévisions du commissaire de la Commission de planification et de développement d’Addis-Abeba, Fistum Assefa.

 « Le nouveau plan est différent des plans nationaux précédents, car il est censé entraîner des changements concrets dans le niveau de vie des citoyens en maintenant une croissance économique annuelle de 10,2% au cours des dix prochaines années », a ajouté la comission.

Pour ce faire, 6 principaux secteurs de l’économie seront visés. Il s’agit de : l’agriculture, les industries manufacturières, les mines, le tourisme, le développement urbain, l’innovation et la technologie.

Evoquant les objectifs de ce nouveau plan de développement économique, le Premier ministre éthiopien a indiqué que « le nouveau plan vise à apporter une croissance économique basée sur la qualité ; augmenter la production et la compétitivité ; bâtir une économie verte et résiliente au changement climatique ; une transformation institutionnelle ; assurer des opportunités justes et équitables aux femmes et aux jeunes et garantir une croissance tirée par le secteur privé ».

Le responsable a également fait savoir que « le plan pour le secteur de l’énergie est particulièrement ambitieux étant donné que bon nombre de nos besoins en matière de développement en dépendent fortement et que l’énergie est un besoin transversal ».

Selon les autorités, le précédent plan décennal qui couvrait la période 2010-2020 a permis d’atteindre un taux de croissance moyen de 9%.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici