Malgré la pression du gouvernement de Trump, Huawei le fabricant chinois a évincé Samsung au 2e trimestre de 2020, selon une étude. Il a mieux profité de la reprise économique dans son pays d’origine que les autres fabricants. Et ce malgré que le géant chinois des télécoms lutte contre Washington dans le but de déployer dans le monde sa technologie 5G.

Huawei a livré 55,8 millions de téléphones au second trimestre (-5% sur un an) contre 53,7 millions pour Samsung (-30% sur un an).

Ainsi le géant chinois a surclassé le Sud-Coréen Samsung pour se hisser à la première place mondiale en terme de vente de smartphones au second trimestre, selon les données compilées par le bureau d’études Canalys.

Les livraisons de smartphone estimées de Huawei et Samsung Canalys

«C’est un résultat remarquable que peu de gens auraient prédit il y a un anHuawei a pleinement profité de la reprise économique en Chine pour relancer son activité dans le domaine des smartphones», estime Ben Stanton, analyste de Canalys.

Il faut noter que Samsung est très peu présent en Chine, avec moins de 1% de part de marché.

Également ses principaux marchés tels que le Brésil, l’Inde, les États-Unis et l’Europe, ont été fortement touchés par le coronavirus, souligne Canalys.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici