Le président sud-soudanais Salva Kiir a lancé hier lundi l’exploitation de la toute première société de télécommunications mobiles détenue par des Sud-Soudanais.

Le président a déclaré que le lancement de Digitel Telecommunications accélérera la connectivité des zones auparavant non desservies par les entreprises de télécommunications étrangères opérant dans le pays.

“A nos habitants qui vivent dans des zones reculées qui ont besoin d’un service mobile, le gouvernement est déterminé à apporter des services mobiles à vos emplacements”, a déclaré Kiir à Juba, ajoutant que son gouvernement a joué un rôle crucial pour garantir que Digitel opère dans le pays.

« Le gouvernement explorera des options, notamment une exonération fiscale qui profitera à l’importation d’équipements de réseau et d’outils de télécommunication. Ces équipements contribueront à accroître le programme de littératie numérique pour notre économie de prochaine génération axée sur les TIC », a-t-il déclaré.

Kiir a noté que le Soudan du Sud doit rattraper le reste du monde en termes de technologie numérique.

Athiei De Chan Awuol, vice-président exécutif de Digitel, a déclaré que la société s’engage à fournir des services numériques à travers le pays.

« Le lancement de nos services et produits de télécommunications à l’occasion des 10 ans de notre anniversaire d’indépendance montre que les Sud-Soudanais peuvent contribuer à un avenir radieux pour nous-mêmes, pour nos enfants et pour la prochaine génération », a déclaré Awuol.

Il a noté que le lancement de Digitel démontre l’engagement des Sud-Soudanais à développer leur pays, ajoutant que depuis 2011 le gouvernement travaille dur pour attirer les investisseurs étrangers.

Digitel rejoint respectivement le géant sud-africain de la téléphonie mobile MTN et Zain telecom sur le marché du Soudan du Sud.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici