Le président du Malawi, Lazarus Chakwera, a déclaré l’état de catastrophe nationale dans les 28 districts du pays alors que le COVID-19 fait des ravages sur les Malawites avec plus de 2000 nouveaux cas enregistrés et au moins 50 personnes décédées depuis le début du mois de janvier 2021. Le mardi dernier, deux ministres du cabinet du président du Malawi Lazarus Chakwera sont décédés des suites du COVID-19.

« Conformément à l’article 32, paragraphe 1, de la loi sur la préparation et les secours en cas de catastrophe, je déclare l’état de catastrophe nationale dans tous les districts en ce qui concerne tous les districts du pays avec effet à compter d’aujourd’hui, 12 janvier 2021 », a déclaré Chakwera.

Chakwera a appelé la communauté internationale, les agences compétentes des Nations Unies, les organisations non gouvernementales et le secteur privé à obtenir une assistance supplémentaire pour lutter contre le COVID-19.

«Cette déclaration de l’état national de la catastrophe n’est que le premier pas vers une éventuelle déclaration de l’état d’urgence, sous réserve de consultation et d’approbation du comité de défense et de sécurité de l’Assemblée nationale, comme le stipule l’article 45 de la Constitution. « , s’est exprimé le président Chakwera.

0 la date d’aujourd’hui, le Malawi compte 9 400 cas confirmés du coronavirus et 254 décès.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici