Le ghana est l’un des pays les plus touchés par la pandémie du coronavirus. Le nombre de cas a drastiquement augmenté après que le pays ait décidé de déconfiner sa population en vue de sauver son économie.

Les chiffres à la date d’aujourd’hui: 7 616 cas confirmés, 2 421 guérisons, 34 décès.

L’économie du pays étant durement éprouvée, le président Ado a décidé le mardi 19 mai 2020 de la mise en place d’un programme de soutien aux micros, petites et moyennes entreprises des secteurs formel et informel d’un montant de GH ¢ 1 milliard (173 millions de dollars).

Par ailleurs, le président a tenu à montrer l’importance des PME dans son pays: “Cela souligne amplement le rôle important que joue les PME dans la croissance et le développement de notre économie, nécessitant l’attention particulière du gouvernement”.

Ce qui est exact car au Ghana Les PME réalisent 70% du PIB. D’où l’importance de la mise en place d’un plan d’aide et de soutien.

En ce qui concerne la stratégie de financement, le président s’exprime: «Le décaissement des fonds sera effectué par l’intermédiaire des banques participantes. La transparence et la responsabilité seront les maîtres mots du fonctionnement du programme ».

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici